Dates

 Tantôt banalisée, tantôt exterminée… Ici, normalisée, là, condamnée… Parfois tolérée, souvent harcelée… L’homosexualité est présente tout au long de l’histoire de l’humanité.

1789: La révolution française annonce un nouveau code pénal qui décriminalise l'homosexualité.

1798 : Après la révolution, Napoléon dépénalise les relations entre personnes de même sexe en France, dans certains Etats d'Allemagne et de Suisse actuelle.

 21 mars 1804 : le code Napoléon établit la majorité sexuelle des hétéros à 15 ans et des homosexuels à 18.

1813 : La Bavière dépénalise les relations sexuelles entre hommes.

 1848 : En Angleterre, une relative amélioration se dessine puisque la peine de mort pour sodomie est remplacée par une peine de prison à vie.

 1867Karl Heinrich Ulrichs fait le premier " coming-out " en tant qu'acte politique ( il intervient publiquement en tant qu'homosexuel au Congrès des juristes allemands à Munich pour leur demander de ne pas faire entrer avec le Paragraphe 175  les lois du code prussien contre la sodomie dans le code allemand )

 1885 : En Angleterre, abolition de la prison a vie pour " acte de débauche " et instauration d'une peine maximale de deux ans de travaux forcés.

 1897 : première fondation du comité scientifique humanitaire qui lutte contre les discriminations auxquelles sont confrontés les homosexuels.

1933-1945 : Les nazis entreprennent de purifier l’Allemagne de ce qu’ils considèrent comme une gangrène sociale. Dans les camps de concentration, les déportés homosexuels doivent porter un triangle rose, pointe tournée vers le bas, qui les identifie comme tels. La hiérarchie concentrationnaire les place au plus bas de l’échelle sociale des camps.

 Mars 1934 : Hitler est au pouvoir et lance les premières rafles de gays. Sa politique homophobe sera soutenue par le régime de Vichy sous Pétain.

1968 : la France signe la classification de l’Organisation Mondiale de la Santé qui place l’homosexualité dans les maladies mentales.

1969 : 27 juin, les clients du bar gay le Stonewall Inn, à New-York, se révoltent contre le harcèlement policier. Les jours d’émeutes violentes qui suivirent sont une étape-clé du combat pour l’émancipation des homosexuel-le-s. C’est cet événement que célèbrent et commémorent les Gay Prides du monde entier.

1971 : 10 mars, sur RTL, première émission radio consacrée à l’homosexualité : L’homosexualité, ce douloureux problème. L’émission, présentée en direct par Ménie Grégoire, est interrompue par des militantes du Mouvement de Libération des Femmes et par des homosexuel-le-s du mouvement Arcadie qui scandent : « C’est pas vrai, on ne souffre pas ! » C’est de cet événement que naîtra le Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire (FHAR).

 1971 : Création du Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire (FHAR)

1972 : Dépénalisation de l’homosexualité en Belgique.

1975 : Janvier, sur Antenne 2, premier débat télévisé sur l’homosexualité.

1977 : Première gay pride française, avec un millier de magnifestants.

1979 : 5 mai, à Anvers, première manifestation de rue des homosexuel-le-s belges.

 1981: Dépénalitation de l'homosexualité par la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH)

1990: L’Organisation Mondiale de la Santé enlève l’homosexualité de la liste des maladies mentales. Cette journée devient la journée mondiale contre l’homophobie.

1996 : 1re Belgian Lesbian & Gay Pride à Bruxelles. Sortie du placard d’Elio Di Rupo, à l’époque Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Économie et des Télécommunications.

1998 : Loi sur la cohabitation légale (première reconnaissance légale des couples de même sexe).

16 novembre 1999 : Le pacte civil de solidarité (PACS) est voté par l'assemblé nationale.

2001 : Élection de Bertrand Delanoë à la Mairie de Paris. (Homme politique français membre du Parti socialiste, conseiller de Paris depuis 1977, député de Paris de 1981 à 1986 puis sénateur entre 1995 et 2001, il est Maire de Paris depuis mars 2001.Le 22 novembre 1998, dans l'émission Zone interdite de la chaine M6, il fait son coming-out, et devient ainsi l'un des rares politiciens qui aient parlé de leur homosexualité.)

2001 : Pénalisation des discriminations homophobes.

2002 : Élection de Klaus Wowereit à la Mairie de Berlin. (Homme politique allemand membre du Parti-social démoncrate (SPD), dont il est vice-président fédéral depuis 2009. Il est le bourgmestre gourverneur de Berlin depuis 2001. Il déclare publiquement être homosexuel lors de la campagne pour les élections législative à Berlin 2001, lors d'un meeting du SPD. Il prononce la phrase : « Je suis gay, et c'est aussi bien comme ça » (« Ich bin schwul, und das ist auch gut so. »), qui est considérée comme marquant un tournant historique au moment où l'union civile pour les couples de même sexe était instaurée en Allemagne.)

2003 : Loi contre les discriminations : Elle permet de combattre les discriminations basées sur l’orientation sexuelle, l’état civil, la naissance, la fortune, l’âge, la conviction religieuse ou philosophique, l’état de santé actuel ou futur, le handicap ou la caractéristique physique.

2004 : Création de la HALDE (Haute autorité de lutte contre les discrimonation et pour l'égalité) qui pénalise les propos homophobes.

2005 : 17 mai, 1re Journée mondiale de Lutte contre l’Homophobie. La Belgique est le 1er pays à proclamer officiellement le 17 mai Journée nationale de Lutte contre l’Homophobie

 2007 : Dans 82 pays, l’homosexualité est toujours et encore punie pénalement, et elle est passible de peine de mort dans 9 d’entre eux..

12 Fevrier 2013:  L'assemblée française adopte (enfin) le projet de loi offrant le marige et l'adoption pour un couple de deux personnes du même sexe.